Le Foyer de Neuville

Le Foyer de Neuville

Cliquer sur la photo pour une présentation

 

Cette structure est implantée à Neuville sur Saône, en périphérie de la ville et à 4 kms de l’ESAT . C’est une maison ancienne réhabilitée, avec terrain et dépendances, conçue en  plateaux locatifs avec un prolongement en centre ville par des appartements. Le Foyer accueille 17 personnes, hommes/femmes, ayant capacité à vivre une intégration dans la cité, à  acquérir des conduites de vie autonomes par le biais d’apprentissages progressifs et à utiliser les transports en commun.

 

 

 

Le Foyer principal  dispose d’un parc et  de trois niveaux d’habitation récemment remis à neuf, tenant compte des évolutions du public :

  • un grand rez-de-chaussée attribué aux rencontres communes et aux services collectifs (cuisine, salle à manger, salon avec cheminée, lingerie / buanderie, bureau des éducateurs…) ;
  • un 1er niveau : 1 T5  équipé avec un accès indépendant donnant sur le parc ;
  • un 2ème niveau : 1 T5  également équipé pour une vie indépendante ;
  • un 3ème niveau : un ensemble de chambres individuelles et sanitaires.

Dans le parc, et afin de faciliter les expériences de vie autonome, un petit pavillon accueille  deux personnes. Son aménagement intérieur permet une vie totalement indépendante.

La structure s’est également dotée de 2 appartements en centre ville pour « coller  » aux réalité de la vie et travailler plus profondément sur les savoir faire et les savoir être :

  • un appartement duplex de 3 chambres ;
  • un appartement pour 1 personne ou 1 couple.

Les personnes accueillies viennent d’horizons variés (IME, IMPRO, famille ou des structures de l’Etablissement OSL).

 

Grâce à de multiples projets et par les combinaisons architecturales de la structure, il est proposé à chaque personne de s’essayer dans des modes de vie (stages internes) en lien avec le projet personnalisé. Les rythmes d’acquisitions sont respectés et les apprentissages sont adaptés. Les objectifs de vie sont réfléchis par le résidant avec un ensemble de partenaires (éducateurs, maîtresse de maison, assistante sociale, médecin psychiatre, psychologue et  direction). Les mises en situations ne sont pas des mises en  danger. Les personnes ont moins besoin d’actions préventives éducatives ; elles sont plus indépendantes et dynamiques dans les actes posés, elles disposent d’une assez grande liberté d’actions.

Les possibilités sont multiples :

  • faire vivre des personnes sur un mode personnalisé dans une réalité d’appartements sous le regard des éducateurs (2 T5) ;
  • permettre à 2 personnes d’habiter le petit pavillon de la propriété pour une vie plus autonome et plus distante des éducateurs ;
  • permettre à 3 personnes de vivre dans un appartement en pleine ville avec toutes les obligations citoyennes ;
  • donner à 1 personne ou un couple d’utiliser tout son potentiel acquis et ses possibilités d’adaptation dans un appartement en centre ville.
Publications